emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan
 
 
 
 
EN COULANT
 
 
 
L'attrait de la tombe est l'appel du néant
Où tout était plus simple,
Où tout était plus grand.
 
Je construis des trous noirs
Avec mon désespoir
Et je peins sur le vide
Mes envies de suicide !
 
Tous les autres ont vécu,
Espérant le ciel plein.
 
Ils crurent à des nues
Mais moi, je crois à rien !
 
Je ne voulais pas venir
Et pourtant, je suis là !
 
Il me faut repartir
De ce grand Tralala !
 
Mes parents sont ma désolation.
Ils m'apprirent la vie comme consolation
Avec une habitude que l'on découvre enfant
Et les voir seulement
Porte un air de tourment !
 
J'aimerais disparaître avec la baguette
D'une fée des eaux sombres
Qui mènerait mes ombres.
 
Je voudrais dormir cent ans
Sous la mousse et sans peur
En ayant dans la tête
Un grand vide apaisé !
 
Qui me réveillera ?
 
Une autre vie peut-être ...
 
Et qui m'embrassera ?
 
Une douceur de naître ...
 
Je veux courir sans fuir.
 
Je veux mourir sans finir.
 
Il faut que tout s'achève
Dans la divine trêve ...
 
Il faut que tout se meurt
Dans une Sainte horreur !
 
À la clairière amère
Des heures solitaires,
Se confient de longs cerfs
Couchés sur des fougères
 
Ils sont là pour m'attendre
De leurs beaux rêves tendres
Et je m'en vais venir
Pour les sauver du pire.
 
Lorsque je me retournerai
Dans ce bois enchanté
Où les arbres sont frêles,
Où les feuilles ont des ailes,
 
Il y aura aux troncs
Qui me regarderont;
Un espoir de mystère ...
Une envie d'être Mère ...
 
Ils me prendront la main
Comme on prend un chemin;
Les chênes frémissants
M'appelleront Maman
Et sur des Landes obscures
Aux couleurs du futur,
Par des ors enliégés
Sous des amours lacés,
Brillants comme une étoile
Enracinée de voiles,
Je verrai en coulant,
Dans la terre, mes parents ...
 
 
 
© THIERRY LAURIER 2012
 
 
 
 
emsirinoruŠuronirisme