emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan




ŠURONIRISME OFFICIEL


CIMETIÈRE IMAGINAIRE






Sur l'air de " J'attendrai ",
interprétée ici par Rina Ketty,
voici une des chansons de la comédie musicale drôle et décalée, intitulée
" Ta mère est un panzer ",
sous titrée " Et c'est moi les Ardennes ",
écrite sur d'anciennes mélodies de la chanson française et des airs classiques pour laquelle
je cherche un producteur.



JACQUES-ANDRÉ 





Description : Au centre de la scène arborant un décor de terrasse devant un salon, la belle-mère, face au public, est affalée sur une chaise longue sous un pin parasol ridicule et biscornu. Derrière elle, une pendule avec un gigantesque balancier en forme de guitare qui bouge de gauche à droite sur le tempo. À droite de la pendule, une grande photographie de son ancien amoureux fantasmé, " Jacques-André ".




( Les cœurs sur l'intro ) 
 
C'est pas vrai

( La voix du gendre en écho )

Ta mère est partie chercher fortune à Ouarzazate

( La voix de son épouse )

Oh ?!

( Les cœurs en arrière-plan )

C'est pas vrai

( Toujours l'épouse )

Non, elle réfléchit après la prune sur son transat

( La belle-mère,
interprète principale de la chanson )

Jacques-André
L'amour de ma vie
Jacques-André, toujours, moi, j'y cours

Jacques-André
Le plus beau qu'aujourd'hui
Où es-tu parti ?
Loin d'ici

Croisé à Cabourg,
voyageant vers Dinan, hasard d'un détour

Lassement
Jacques-André
Dit bonjour

( Les cœurs )

Elle rêve au jeune homme
qu'elle a connu dans le passé

Jacques-André

Est clamsé

( La belle-mère reprend )

Ma peau se plisse
Là sous le pin
Avec délice
Je saute aux reins
De l'Adonis
Du bel amant
Qui plie oui mais ne rompt pas

Et que m'importe
Le lendemain
Il m'emporte
Vers des lointains
J'embrasse enfin
Mon chérubin

( Là, le gigantesque balancier de la pendule qui vient de sonner,se place d'un coup sur midi et le portrait de Jacques-André se casse la gueule )

Jacques-André
Le jour de mes nuits
Jacques-André
Toujours
Il m'entoure

Jacques-André
Mon cadeau, ma folie, mes trois paradis
C'était lui

Parlons-nous d'amour
Sur un banc
Galamment
J'ai le cœur si lourd
Patiemment
Jacques-André
Fait sa cour

( Les cœurs )

Il est clamsé ...



Copyright Thierry Laurier Šuronirisme 2015





ÉLÉMENT DU DÉCOR

LE FAMEUX JACQUES-ANDRÉ

( La photographie à côté de la pendule )



Qui ressemble étrangement à Sigmund Freud






J'ATTENDRAI - RINA KETTY - 1938
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.






Il est bien évident qu'il y a plusieurs niveaux de lecture à tous ce que je fais mais je crois que là,
je suis en train d'atteindre au sublime ...





UNE AUTRE CHANSON
DE LA COMÉDIE MUSICALE,
SUR UNE MUSIQUE DE ROSSINI :


CLIC







emsirinoruŠuronirisme