emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan

 
JE REVIENS DU MARCHÉ
 
 
 
 
 
Sur l'air de '' Je reviens te chercher "
interprété par Gilbert Bécaud,
voici une des chansons de la comédie musicale
drôle et décalée intitulée
'' Ta mère est un panzer ! '' écrite sur d'anciennes mélodies de la chanson française et des musiques classiques pour laquelle je cherche un producteur.
 
 
 
Description : Dans un parka vert sur lequel il a noté au marqueur '' Fuck lavieille ! '' et des bottes roses car il pleut, arrive sur sçène avec une mine désespérée et résignée, le gendre traînant derrière lui un chariot à roulettes de circonstance pour aller faire les commissions et un petit chien ridicule qui suit attaché au chariot avec un os autour du cou.
Sa voix est chevrotante.
 
En montrant au public un triste poireaux étiolé,
il en rajoute beaucoup ...
 
 
 
Je reviens du marché
 
On m'a dit qu'elle a tout emporté
 
Dans ses cabas comme un gros vent mauvais
 
Qui aurait tout le temps la fringale
 
 
 
Je reviens du marché
 
Il regarde le poireau et le désigne au public
 
Ce chétif est le seul rescapé
 
De la razzia qu'elle a organisée
 
Goulûment en boitant sous les halles
 
 
 
Il lève la tête et le poireau au ciel.
 
 
 
Ho ! Mon dieu ! Vois cette misère !
 
Là si possible et s'il est dressé, le chien hurle à la mort
 
Sur le feu ! Il n'y aura pas du poulet !
 
Point de carrotes ou de navets
 
Rien qu'un vieux poireau déplumé
 
La poubelle du maraîcher !
 
 
 
En baissant la tête ...
 
 
 
Je suis en enfer
 
Parc'que ma belle mère
 
Il relève la tête vers les cieux
en tendant le poireau au bon dieu
 
Est née !
 
 
 
Il pleure en regardant le public
 
 
 
Je reviens du marché
 
Il était rayonnant le boucher
 
Ses cochons ils se sont envolés
 
Et sa femme elle comptait les biftons
 
 
 
Là et toujours s'il est dressé,
le chien vient lui pisser sur les bottes
 
 
 
Je reviens du marché
 
Mes fromages, elle va les avaler
 
Mes brioches, elles vont se retrouver
 
Dans son corps au fond de son bidon
 
 
 
J'irai plus au marché !
 
 
 
Il quitte la sçène doucement en trainant le chariot vide
 
et le chien qui refuse d'avancer
 
 
 
 
 
© THIERRY LAURIER 2014
 
 
 
 
 
 
 
JE REVIENS TE CHERCHER
GILBERT BÉCAUD
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
emsirinoruŠuronirisme