emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan
 
 
 
 
 
Présentation
 
Sûrement connaissez-vous ce jeu d'enfant :
 
" Marabout - Bout de ficelle - selle de cheval - cheval de bois ", etc.
 
En réthorique, cela se nomme des
 
CONCATÉNATIONS
 
Si vous changez le texte et faites un raccourci de l'esprit en ne reprononçant pas la dernière syllabe du mot précédent comme ceci : " Marabout de ficelle de cheval de bois ", etc.,vous avez alors
MES concaténations !
 
 
 
 
«  LE VENTRE AMER, LE CUL EN L'AIR, LA TÊTE FIÈRE,
TEMPÊTENT LES CÉPHALIQUES TERGIVERSATIONS,
LES TYPHONIAQUES ET FOLLES
 
CONCATÉNATIONS
 
DE LA CRÉATION !
 
ESGOURDE ! DU PLUS GRAND DES CHAMBARDEMENTS, VOICI LE SUBLIME COMMENCEMENT CAR ...
 
 
Je débute Montmartre ou Zibeline et air de repos bien
 
mérité en partage la poire Andes et Cordillière sur le mur
 
de Berlin l'enchanteur populaire de la mer fut bon pour ta
 
santé est fragîle aux trésor de Racquam le rouge et bleu
 
c'est jaune canariz au lait ou au cafée Carabosse de chameaux
 
de tête de noeud gordien des squares et arpents dus
 
par le coup de J'arnaque et vol aux vents c'est blizzard
 
vous avez dit bizzard ? T'as gueule à la récréation de
 
l'univers par le bing-bang fait l'avion ou l'électronc des
 
arbres de la connaissens exacerbée croate dit le corps
 
Beaudel'air comprimée à Cannelloni soit qui mal y pense-bête
 
à bon Dieu de bordel de putain de merde en chierons-nous ?
 
pour la conquête du monde est fou de Bassan soeur
 
au couvent mauvé ! Voilâ les gendarmes rient car ils sont
 
la pleurhotte du père Noël serait-ce le vingt cinq déçambre
 
sol'R c'est juste après le Q bénis par le seigneur de la
 
jungle en Afric et pognons pelés fait du footballe de golf du
 
lion de BelFort-de-France ! As-tu épluché les pommes de terre ?
 
D'asile des nuits calines de Chine aux puces de
 
Saint-Houain ou les électro-niques ta mer rouge sang du
 
Christ J'l'ésus trop tarhopérat d'égouts et des couleurs
 
chatoyantes du caniveau sous l'amer citronche de cake c'est ?
 
L'ine à l'amour ? Est enfant de boaime le genre
 
humaintenanscière le : « Bois du vin ! » de la vigne vierge
 
Maris volâge canoniqueue de poisson-chât d'une aiguille
 
d'un pin des landes d'Écosse les petits poids et mesures la
 
hauteur du récit à Sion-JéruSalem en sorcières au sabbât
 
le grain à moudre des meules de froMâges par les Rois du
 
Danemarques tapage et bruine en pluie fine qui s'égouttes-
 
moi çà va taire aux toilettes les mensonges ou cauchemar-
 
Mittes-et-rangs d'oignons dans la gueule socialiste du loup
 
hurle à la mortad'ailes de pijoncs et nénuphares des
 
voistureviendrap des bains de minuit nuisent plaisamment
 
à ta santhé ni tisAnne d'Autriche-Hongris oui noir et blanc
 
pour l'Empereur et ce qu'il en de vingt divisé par deux
 
font dis et redéclares l'Edix de Nantédiluvient des idés à
 
coudre avec le fil de l'épépés sont âgés des pierres polits de
 
la rivière des diamants de Lady va room ? Service douze
 
pièces de Monnet de l'Europau garde à vous ! qui passez
 
sans me voir, sans même me dire bonsoir de bonsoir ! as-tu
 
du coeur ? Rodrigueuse de Belgiquelée de foutre le camp
 
de César din Oumouqu'il soit mHyène et chacal ? Et ben
 
redémare de sang queue ni tête d'abrutilandos vouté !
 
dans l'arène ? Olé ! Mais vous, le Roi ? Des consfituretour-
 
neras à la maison du bon Dieu le permets-moi tout est bien
 
qui finit ni bien ni mal au ventres et fermes la porte au nez
 
qui coule Rahoules et tempêtes moins Fort Chabrol dans
 
la soupe de léghumes le cigares au gorillettes de canards
 
laqués et vallées de Chevreuse la simple d'esprit d'Armagnac et
 
par le chien des Basquervilles de lumière du soleil
 
de sa tante n'est pas son oncle d'Amérique est à la houppe
 
à des cheveux les petites dames de Parisci la sOrtie pique
 
sur laquelle il y a une tête de Renard d'Oise pour la
 
créetasécher les cours de tenNice sur la French-Riviera
 
qui vivrà la claire fontaine je ne boirai pas de ton eau devis
 
avant les travaux du Vicomte puis la facture viendra du
 
bassin Méditerraniun nid de poule au pot déterre les morts
 
ne sont plus envie de fraises et frAmbroises-Parée paré ?
 
Alors c'est toujours enpanner la voilheure c'est l'heure du
 
jugement dernier de la classe les fiches par ordre alphabétique
 
et bègues s'aimant sur le popôle Nord est à l'opposé
 
du Sudoripores de la peau de chagrin à l'envers déride les
 
fronts des guerres de Troie n'auront pas lieux qui étaient
 
sept par les bottes de païe ! Ça fait mAl Capone two fris-
 
qué quête du Graalles et grognementhe allo c'est qui?tte
 
ou double la mise tout sur le rouge et le noir de Stendhale
 
oui j'ai grand faim du monde du silence on tourne ! sept
 
fois sa langue dans sa bouche d'incyndie est très Belle et
 
Sébastiens ! Voilà du boudin créoh le joli bébé ! Car Dieu
 
créa la femme du Minage les appaRonceveau lança Roland
 
de hainaime pas les épinards sont de la piquête pour le
 
secours tacolique nous emmerde à Vauban ! qui nous
 
encercle et nous Cerne un Saint de Toulouse heures
 
perdues d'avance et je recule comment veux de bonheur à
 
chier Parmentiés presque allons encore un petit effortune
 
sourit aux audacyeux de braize zozhotte aspire la fumée
 
sans feu de brousses, blondes ou brunes ne comptant point
 
pour des pruneaux d'Ajeun car depuis quarante jours je
 
n'ai pas mangé mon pain blanc d'Espagne tressaie de
 
Montaigne Sainte Victoire d'AusterLitz compose ou que
 
l'on déposes tout entreprendre ou ne rien faire la loi c'est
 
la loi qui n'est pas toujours Bonn en Allemagnes-toi le
 
train-train quotidien du soir bonjour et du jour bonSuaire
 
de Tureins pour les calculs des biches aux cerfs c'est du
 
propre ! de l'homme des cArvernes contre César dit Jules
 
et Gymnastique les cuivres car ils sont mattes le canon de
 
Nabaronne et aussi de la duchesse comment qu'elles sont
 
couvertes de leurs mantilles et sombres et rond et rond
 
petit patapont de Pierre et Paul furent les Apôtres de la
 
non vioLens dans le Pas-de-Calais où se découvre
 
Béthune et deux et trois ne font même en cent ans guerre
 
plus de six hors c'est pas Grant mon général de division
 
d'horreur est huMaine-et-Loire où s'admirait l'Angers et
 
démons de midi tapante est inclinée les fronts avoue tout et
 
tu seras pardonner c'est donné et reprendre c'est volet
 
closcher d'église protestante ? Demander que de me passer
 
des pompiers la grande aisselle sous les bras de la Vénus
 
de Milo grenier sa parole est d'argent mais le silence est
 
d'ordures ménagères tes comptes éducqués les enfants de
 
putin dans les laurier-rosés de provanse du panier Percé le
 
fils de Zeus et coutumes elles me font toutes bien Shiéhérazade
 
de Rome est en feu ! s'écria Nézrond car il était ivre
 
de j'ois qui s'entend du verbe Ouïrrévercible dans le mille
 
Bornes-les-Orgues de Staline Joseph d'Arimathie couché
 
de bouteille Allah Mecque ils se tournent à l'Est d'Eden
 
éblouissant jardin extraordinAire et surface au carré par
 
le triangle des Bermudes dans l'Atlantique n'étant point le
 
« Pacifique » conflit du « bâtiment de guerre » sous-marine
 
est-ce possible dans les « océans » où il y a des
 
« poissons » pilotes ? NON ! Alors, j' « arrête » ! Car dans
 
ces profondeurs, il fait très froid et je m'l' « écaille » !
 
 
 
BOUDIOU ! C'EST FOU !
NENNI ! PLUS D'INTERDIS ! J'AI DIT !
ET QUAND A CEUX QUI NE PENSENT PAS COMME MOÉ !
JE LES REMBLAIE ! ».
 
 
 
 
© THIERRY LAURIER 2007
 
 
 
 
L'ÎLE AUX MILLE ET UN JOURS
CHANT II - EXTRAIT
 
 
 
 
 
 
emsirinoruŠuronirisme