emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan
 
 
  
 
 
Cette parodie plus que réussie
fait partie de la
comédie musicale
intitulée :
 

" Ta mère est un panzer ! "
 
 
 
 
 
L'AMOUR EST ENFANT DE BOHEME
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
Sur l'air d' « HABANERA »
( '' l'amour est enfant de bohème '' )
 dans l'opéra « Carmen » par Georges Bizet,
voici :
 
 
 
 
OUVRE-MOI DONC, RAYMOND !
 
 
 
 
 
« Tous les jours, tu pars du logis
Comme un voleur sans dire pourquoi !
Avec des sacs plein de biscuits
Et du mousseux,
 " MES " langues de chat !
 
Tu fais un détour par Auchan
Pour acheter de l'eau d'Cologne !
Mais je sais quel est ce tourment;
Je t'ai suivi !
 C'est moi qui cogne !
 
Raymond ... Raymond ... Raymond ... Raymond ...
 
Raymond ! Je suis derrière la porte !
Qu'à-t-elle de plus que moi la poissonnière ?
Elle est ici mais je t'exhorte
À rev'nir, j'ai ach'té de la bière !
 
- Va chez ta mère !
 
– Si tu ne reviens pas, j'appelle ton papa, Raymond !
 
– Au cimetière !?
 
– J'ai un couteau, dans mon dos, pour ta rombière !
 J'vais la vider comme un gardon
Puis l'écailler avec un peigne !
J'vais lui crever les yeux à ce vieux thon;
Est-ce qu'elle entend ? Je veux qu'elle geigne !
 
J'ai aussi porté la friteuse
Avec de l'huile mais point de frites !
Elle y plongera ta piteuse !
J'ai du citron pour son arthrite !
 
Raymond ... Raymond ... Raymond ... Raymond ...
 
Raymond ! Reviens car c'est un ordre !
N'oublie pas que c'est moi qui ai les sous !
Reviens où j'entre pour la mordre
Avec mon dentier plein de trous !
 
– L'air n'est pas tout !
 
– Si tu ne m'ouvres pas, si tu ne m'ouvres pas, Raymond !
 
– Mais je m'en fous !
 
– Je la persille et la vrille, ta vieille anguille !
 
Je vais la pendre par les ouïs
Et lui faire passer l'envie du kiki !
En lui brisant ses métacarpes,
Elle f'ra des sons, l'affreuse carpe !
 
– C'est pas une harpe !
 
– Si tu ne reviens pas, si tu ne reviens pas, Raymond !
 
– Oui, tu m'écharppes !
 
– J'appelle le Maire, ta grand-mère !
 
Et le notaire ! ».
 
 
 
 
 
 
© THIERRY LAURIER 2011
( Texte protégé juridiquement par un dépôt )
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sa femme ...
 
 
 
 
 
 
 
 
La poissonnière ...
 
 
 
 
 
 
Décidément, il a trés mauvais goût !
 
 
 
 
 
 
emsirinoruŠuronirisme