emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan
 
 
 
 
 
RABELAIS
 
 
 
 
( FOIRES DE LYON – 3 NOVEMBRE 1532 )
 
 
 
Et le sieur en question, fringalé joliment,
Cria son appétit au tavernier fuyant !
 
 
 
François Rabelais hurla :
 
 
 
« Où sont pintes de vin, quel est ce pain de son ?!
Pourquoi moins de patates et peu de potirons ?!
Je ne vois de légumes et je n’hume de poix !
Donnez-moi la marmite que je mijote au bois !
 
 
 
Si tes plats de misère n'enflent du fondement ...
Je dévore ta mère, ta femme et tes enfants !
 
 
 
Assez de cette soupe, elle m’affine et m’affame !!
Ma bouche voit la flamme mais la louche est infâme !!
Je veux du gras de porc et j’ai le corps en voeux !!
Pour une gueuse appât et un repas mielleux !!
 
 
 
Si tes funestes mets ne se dorent de beurre ...
Je mange le curé, ce bourgeois et ta soeur !
 
 
 
J’avide les gravides, les bêtes pleines d’êtres !!!
Les pâtés encroutés, les boudins en levrette !!!
Les tétines en tétée, les fromages en soufflé !!!
Hors je ne vois ici que des plats d’affamés !!!
 
 
 
Et si tes grandes chopes guignent à me faire la nique ...
C'est la fin de l'échoppe, je croque ta boutique !
 
 
 
Ta poule à mes papilles se pipe de pépie !!!!
J’ai soif, Ô salaisons, VOIS ! mon gosier s’amuït !!!!
Venez à moi les Côtes !!!! Que le veau ne s’éRhône !!!!
Voici venue saison d’embaucher les matrones !!!!
 
 
JE TE CONCHIE, ESCROC ! ».
 
 
 
 
© THIERRY LAURIER 2007
( Texte protégé juridiquement par un dépôt )
 
 
 
L'ÎLE AUX MILLE ET UN JOURS
CHANT 2 ( EXTRAIT )

 

 
 
 
 
emsirinoruŠuronirisme