emsirinoruŠuronirisme - Message ou slogan
 
 
 
THE WATER IS WIDE
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
 
 
C'est un poème sans fond
et des paroles à faire naviguer lentement
sur cette vieille balade écossaise.

 
 
SI LA MER
 
 
 
Si la Mer n'existait pas,
Il faudrait l'inventer
Pour que les poissons-chats
Volent sur les idées !
 
 
Si le rêve sous les tempêtes
Ne pouvait se mouvoir,
On verrait dans les têtes,
Une mort s'émouvoir !
 
 
Car sur la Terre longue de son nez,
Des hommes ont voulu navigué
Pour que, dans leurs voyages au long cours,
S'égoutte la fin des amours !
 
 
La Mer aspire les vivants
Comme les sirènes d' Ulysse ...
Les marins prennent les courants
Pour oublier qu'ils ont des fils !
 
 
Embarquer le Monde aux illusions,
S'enfuir par de beaux planisphères,
C'est aborder sur des Galions
L'Éternité comme un mystère !
 
 
Car tout se meurt le long des côtes,
Dans les cimetières, sous les branches,
Mais tout perdure avec les bottes,
Sur le pont des bateaux qui penchent !
 
 
Là-bas au loin, Il y aura des îles
Où notre nom sans fin
Brillera pour les filles ...
 
 
Là-bas trop loin, il y aura des mers
Où nous vivrons toujours
Sans espoir de retour !
 
 
Non, nous ne reviendrons pas ...
Peut-être ...
Pour ne pas voir la fin luire le long des ports
Où bien, nous reviendrons ...
Qui sait ?
Avec au fond des cales, la mousse des amphores !
 
 
Lorsque nos femmes grises
Ouvriront grand leurs bras,
Ce sera une brise
Qui nous accueillera
 
 
Et quand d'autres marins
Questionneront, envieux,
Nous dirons qu'au matin,
La lune plait à Dieu.
 
 
Si l'Océan qui arrête le temps
Ne pouvait se tenter,
On verrait sous le vent,
Des casquettes pleurer.
 
 
Si la Mer n'existait pas,
Il faudrait l'inventer
Et tendre avec les draps,
Nos maisons, de voiliers !
 
 
 
 
© THIERRY LAURIER 2012
 
 
 
 
 
 
 
 
emsirinoruŠuronirisme